La destination

L'ile d'yeu

Ile d'Yeu, une île sans pont !

Ile d'Yeu, une île sans pont !

Ile d'Yeu, une île sans pont ! Couché de soleil en Vendée Pointe du but Plage des soux Maison en pierre islaise Accès par bateau rapide Port Joinville

Une île à l'échelle des enfants

Un magnifique terrain de découverte avec ses multiples paysages ! De la côte sauvage rocheuse à la côte sablonneuse en passant par l’ancienne activité agricole de l’île...

 23 km² d’attraits pédagogiques avec une ouverture interdisciplinaire où peuvent se conjuguer pré-histoire, histoire, écologie, environnement, sciences de la vie et de la terre, activités physiques et sportives, vie insulaire, vie maritime et monde marin...

Au large des côtes vendéennes, l'Île d'Yeu conjugue les charmes vendéens avec ses longues plages de sable, ses dunes et ses falaises rocheuses.


L'Île d'Yeu

En associant son patrimoine armoricain et son patrimoine aquitain, l'Île d'Yeu fait partie des plus belles îles de l'Atlantique et offre une diversité de paysages à couper le souffle !

Au large des côtes de Fromentine, Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Saint-Jean-de-Monts, l'Île d'Yeu possède un ensoleillement particulièrement élevé avec 228 jours de soleil par an, bénéficiant ainsi du microclimat propre aux îles.

Lieu de rencontre entre la Bretagne et le Poitou, l'Île d'Yeu est certainement l'un des plus beaux endroits de notre côte atlantique. D'une longueur d'environ 10 km sur 4 km de large, la visite de l'île est facilitée par ses dimensions. Durant le séjour, les enfants découvriront sur leur route des maisons vendéennes blanches ; la côte ouest rocheuse, les menhirs et dolmens, les plaines bretonnes, la Chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, le Vieux Château. Envoûtante et typique, l'Île d'Yeu, l'île des dieux, est un joyau. 

L'Île d'Yeu est une île vendéenne sans pont, riche de nombreux sites. Les enfants découvriront la côte Est qui fait face au continent. Cette côte est typique de la Vendée : de grandes plages de sable fin recouvrent une grande partie de la côte. A l'abri des vents d'Ouest, ils trouveront sur cette côte la fameuse Plage des Conches.

La côte Ouest est beaucoup plus bretonne. De grandes plaines permettent d'admirer la mer et l'horizon. La côte est rocheuse et protège de magnifiques plages et anses. Ses plages somptueuses sont reconnues pour la qualité du sable et de la baignade.

L'Île d'Yeu fut le premier port de la pêche au thon sur la facade océanique française. A l'Île d'Yeu, la pêche a encore toute sa place même s'il ne reste plus que quelques grands bateaux de pêche au large. On peut toujours trouver à l'Île d'Yeu du bar, de la lotte, des araignées et autres homards. Dotée d'une population jeune, l'Île d'Yeu approche les 40 000 habitants l'été pour environ 5000 l'hiver. L'Île d'Yeu est liée à la mer depuis toujours.

Les sites à découvrir:


Le port principal de l'Île d'Yeu : Port-Joinville
Port de débarquement des navires à passagers et des bateaux de pêche, Port Joinville est la ville principale de l'île et est le lieu de concentration de son activité économique avec de nombreux bars et commerces. Le marché et les nombreuses animations dynamisent les quais du port où se retrouvent islais et islaises (habitants de l'Île d'Yeu). En arrivant sur l'Île d'Yeu, on distingue très nettement Notre-Dame-du-Port, la grande église de la ville. Dans le port se retrouvent les petites embarcations aux nombreuses couleurs et les plus grosses unités... Mais également le musée de la Pêche et, à 5 minutes en vélo, le bois et la Citadelle de l'Île d'Yeu.

Saint Sauveur
La deuxième ville de l'Île d'Yeu est Saint Sauveur. C'est d'ailleurs l'ancienne ville forte de l'île. Point relativement haut, Saint Sauveur est symbolisé par sa paroisse actuellement en restauration. Les rues et ruelles sont calmes et apaisantes. Les habitations vendéennes sont basses et peintes en blanc.

La facade Nord-Ouest
De nombreuses petites criques sont dissimulées par de majestueuses falaises rocheuses. A l'arrivée sur la Plage de la Gournaise, les enfants découvriront le partimoine archéologique particulièrement riche de l'Île d'Yeu. L'extrémité Nord de l'île, la Pointe du But, se profile face à la mer. Au large de la balise, ils verront les "chiens perrins", ces rochers particulièrement dangereux pour les marins.

A terre, le Grand Phare prévient les navires de la présence de l'Île d'Yeu. Datant de 1951, il fut reconstruit après la seconde guerre mondiale.
En redescendant vers le Sud, la côte fait découvrir les merveilles de l'Île d'Yeu. En partant de la Pointe du But, les enfants arriveront sur la Pointe du Châtelet. Ils passeront par la Plage des Vieilles, les Soux ou encore la Plage des Sabias. Le Vieux Château, érigé au XIVème siecle, se dresse sur un petit îlot. Il a notamment servi à dessiner la couverture de "L'île noire", la bande dessinée mythique de Tintin. Toujours en longeant la côte, le Port de la Meule et la Chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle se dessinent. Petit port naturel, il est surplombé par cette chapelle blanche qui semble faire face à la mer. La côte se finit sur la deuxième pointe de l'Île d'Yeu, la Pointe des Corbeaux.

Si les enfants remontent de la Pointe des Corbeaux vers le port, ils longeront de grandes plages de sable fin. Sur plus de 5 kilomètres de long, la Plage des Conches offre un vrai paysage vendéen. Les dunes y sont boisées et protègent des marais regorgeant d'espèces sous protection.